[BLOG] Petite présentation

Ce premier mois de 2021 a été très chargé pour Octodons.fr, entre la préparation de nombreux articles, dont un sur l’introduction de nouveaux octodons degus. Un comparatif des aliments, des litières, et d’autres encore en préparation. En plus de ce travail de rédaction, il y a aussi toutes les recherches pour proposer de nouvelles idées d’enrichissements chaque semaine. L’objectif de sortir deux articles par semaine, un article de fond et un enrichissement est difficile à suivre. Les enrichissements restent très importants, mais le site manque encore cruellement de contenu de fond, pour pouvoir s’y atteler sereinement. Du coup, nous allons essayer d’en préparer de nombreux en avance, pour essayer de maintenir le rythme hebdomadaire, puis passer sur les articles de fond uniquement.

Octodon degus sable
Tipi, profitant d’un bain de soleil

De plus, l’introduction entre Toupie, Tempi et Tipi, qui allait au beau fixe avec des sorties communes a pris une tournure plutôt mauvaise, avec un combat violent et des attitudes agressives. Une morsure douloureuse a la main, aussi, datant de samedi dernier. Et la douleur qui reste intense. Pas d’infection, mais de quoi ralentir la cadence sur le clavier. Et l’introduction à reprendre du début, avec de bonnes bases. Un article va paraître sur ce sujet, mais il sera rapidement modifié, car il ne prend pas compte la “psychologie” des octodons. C’est avant tout une traduction et adaptation du guide de Degutopia, mais il n’est pas encore assez complet. De profonds changements seront nécessaires, mettant l’accent sur les animaux en eux-mêmes, et leurs comportements.

Mais ce n’est pas le sujet du jour. Aujourd’hui, en ce second billet du blog, nous allons vous dévoiler l’histoire du site, mais aussi son équipe. Et on va remonter dans le temps, jusqu’en 2009 !

Qui est l’équipe d’Octodons.fr ?

Octodon degus enceinte
Brindille à deux jours de la mise-bas

La taille de l’équipe du site a varié depuis le début. Composée d’une humaine et d’une femelle octodon à l’origine, elle s’est agrandie au fil du temps. Brindille est la première rencontre avec les octodons que j’ai faite. En décembre 2009, elle est arrivée dans ma vie en tant que cadeau de Noël… Mais elle cachait en effet d’autres surprises. Ces premiers mois ont été magiques, avec un premier contact très fusionnel, bien qu’elle ait un caractère bien trempé. Elle dormait des heures dans les capuches des sweats, et passait son temps en sortie. Et puis…. Et puis elle a commencé à grossir, à devenir énorme, ÉNORME. Jusqu’au jour où “pouf”, 10 bébés sont apparus. Seuls 8 ont survécus (les octodons n’ont que 8 mamelles). 8 petites boules de poils, qui débarquent en une dure nuit de labeur. S’en suivit la découverte de la maternité chez les octodons, pendant 2 mois, avec 8 diablotins qui courraient partout. Et puis la séparation, en attendant la castration et la réunification.

Jeunes octodons degus
Les jeunes de Brindille, quelque jours après la naissance.

Avec la découverte des octodons virent les premières recherches sur Internet. A l’époque, l’octodon était presque inconnu, même sur les sites anglophones. Le manque d’information a mené à de très nombreuses erreurs, répétées sur les forums. Ce fut en premier Dingue des Dègues, que je découvris, qui, très vite, a fermé ses portes, car le propriétaire l’a abandonné. Puis vint Dingue des Todons, qui existe encore à ce jour, mais est mort. J’ai vite monté en grade, passant beaucoup de temps sur le forum. Me vint alors l’envie de créer un site, pour informer les propriétaires d’octodons. Ce premier site, qui va disparaitre dès que celui-ci sera assez étoffé, a été commencé en 2010. Pendant 2 ans, j’ai travaillé sur le site Dingue des Todons et son wiki, aujourd’hui disparu.

Octodon degus dans un hamac
Moment de détente familiale
Viel octodon degus
Parabolle, à l’aube de sa 9ème année

Et puis, petit à petit, la vie passe. Malheureusement, la plupart de mes octodons avaient une maladie génétique, qui a causé leur décès entre leurs 2 ans et leurs 5 ans. Seule Parabolle, l’un des filles de Brindille, a vécu 9 années à mes côtés. Décédée en octobre 2018, elle a laissé un immense vide après elle. Brindille, Surprise, Ça Alors et Parabolle étaient 4 femelles incroyables, très différentes. Et Pirate, T’es Pas Possible Toi ! , Moustache, Foulbazard et Le musicien furent 5 mâles absolument craquants, si gentils et si peu territoriaux. Ces 9 furies ont vécu une belle vie, bien que courte, toutes ensemble, et ce n’est que de merveilleux souvenirs.

Les octodons actuels

Quelques mois après la mort de Parabolle, en se baladant dans un recoin d’animalerie, mon coeur est tombé sur Tipi. Pendant 3 jours, j’ai visité 3 fois l’animalerie, étant contre l’achat des animaux, hésitant. Et puis le manque d’octodons, de leur compagnie s’est fait ressentir. Et puis sa petite tête, sa cage minuscule m’ont fait craquer. Encore une fois, je suis absolument contre l’achat en animalerie et les marchés animaliers, mais Tipi est devenu un coup de foudre. Et le troisième jour, c’est en tremblant que je suis allée le chercher. La peur au ventre qu’il ait été vendu avant. Mais non, Tipi était là. Et je suis repartie avec.

Octodon degus gris
Tempi

Les premiers mois ont été durs. Car si j’ai eu un véritable coup de foudre pour Tipi, c’était loin d’être réciproque. Après 10 ans avec mes anciens octodons, j’avais appris leur langage, mais eux aussi me connaissaient. Or si je comprenais les attitudes de Tipi, lui ne me comprenait pas. Et il n’était pas aussi sociable que Parabolle et ses compagnons. Tétanisé dans les mains, il mordait les doigts, refusant de sortir et d’être attrapé. Il a fallu plusieurs mois de “rééducation” avant qu’il ne cesse ces troubles du comportement. Devenu un parfait petit chien, Tipi est devenu un mâle adorable, très câlin et toujours heureux de se promener. Mais c’est aussi un dègue très, très territorial. Qui peut devenir agressif rapidement envers les intrus, qui ne respectent pas ses règles. Cela pose problème actuellement dans l’introduction de Toupie et Tempi. Car s’il croit pouvoir se battre et les terrasser, ayant un bon embonpoint et n’ayant jamais été confronté à la violence, il se fait tabasser par les deux autres.

octodon degus
Toupie

Enfin, Toupie et Tempi sont arrivés au printemps 2020, écorchés de la vie. Abandonnés au pied d’un abribus, dans deux cages minuscules. Ces deux frères (?) sont amochés, couverts de cicatrices. Tempi & Toupie ont probablement été maltraités, mal nourris et ont un possible retard de croissance. Ces deux mâles sont très sauvages, peu sûrs d’eux-mêmes et ont de réels troubles du comportement. Je travaille sur leur socialisation tranquillement, mais il y a énormément de travail avant qu’ils ne refassent confiance à l’humain, un jour. Les progrès arrivent pas à pas, mais tout doucement.

Voici donc l’équipe actuellement du site, 3 mâles octodons, Tipi, Toupie et Tempi, avec chacun leurs problèmes à résoudre, et le défi de leur introduction !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *