Proposition de loi visant à lutter contre la maltraitance animale, quel futur pour l’Octodon degus en France?

Il n’aura pas échappé aux défenseurs des droits des animaux la nouvelle proposition de loi visant à lutter contre la maltraitance animale. Celle-ci a pour but de faire avancer le droit animal en France, à limiter les abandons et à mieux encadrer les achats d’animaux. Cette loi est un premier pas pour les défenseurs d’animaux… Mais concerne-t-elle les octodons?

En France, l’octodon degus est considéré comme un nouvel animal de compagnie, mais aussi comme un animal sauvage. Sa vente en animalerie, son élevage et la détention de d’un nombre élevé d’individus est soumis à un certificat de capacité1.

Bébé O. degus agouti

Ce nouveau texte de loi devrait limiter la vente des octodons, notamment entre particulier. En effet, la vente d’animaux de compagnie sera maintenant encadrée sur les plateformes en ligne, hors dérogations pour éleveurs agréés ou les animaleries. De nombreuses annonces devront alors disparaitre, et par effet boule de neige, il y aura moins d’octodons disponibles. L’expédition d’animaux sera également interdite. De plus, toute publication de cession d’animaux, devra faire figurer : les noms scientifique et vernaculaire de l’espèce, de la race et de la variété auxquelles appartiennent les animaux, leur sexe, leur lieu de naissance et le nombre de femelles reproductrices au sein de l’élevage et le nombre de portées de ces femelles au cours de l’année écoulée.

De plus, les nouveaux acquéreurs devront signer un certificat d’engagement et de connaissance, avec délai de réflexion de 7 jours est imposé entre la délivrance de ce nouveau certificat et l’achat ou le don de l’animal. Les propriétaires actuels d’octodons auront 1 an pour signer ce certificat d’engagement et de connaissance. Les détails de ce certificat seront précisés dans le décret, mais il permettra de rappeler les différents coûts et besoins des animaux, afin de limiter les achats impulsifs. Les personnes cédant un animal de compagnie à titre onéreux ou gratuit devront s’assurer que le futur acquéreur est en possession de ce certificat.

De plus, les mineurs de moins de 16 ne pourront acquérir un animal sans accord parental, car ils ne sont pas considéré être en mesure de subvenir aux besoins des animaux. Cela, bien sûr, affectera l’octodon.

Les associations seront également touchées, avec des modifications pour les associations de sauvetage sans refuge et les familles d’accueils. Les détails ne sont pas encore tous connus, mais les changements permettraient de mieux effectuer des contrôles en famille d’accueil.

Sources

Loi 2021 lutte contre la maltraitance animale

  1. Arrêté du 2 juillet 2009 fixant les conditions simplifiées dans lesquelles le certificat de capacité pour l’entretien des rongeurs d’espèces non domestiques peut être délivré[]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.