Quelle litière choisir pour ses octodons ?

La litière est un élément important de l’habitat des Octodons degus. En effet, c’est elle qui tapisse le sol de la cage et évite à l’animal de marcher dans ses excréments à longueur de journée. La litière est également un moyen pour les degus de s’occuper, en aménageant le fond de la cage, en la grignotant ou en la creusant. Le choix de la litière est important, car il influe directement sur la santé des octodons. En effet, certaines litières sont trop poussiéreuses, alors que d’autres peuvent créer des problèmes de peau. Les degus tapissent naturellement leurs terriers de brindilles et herbes sèches pour se faire des nids douillets. Ils préfèrent donc les sols “doux”, qu’ils peuvent aménager à leur convenance.

Illustration par Vurore

Rôle de la litière

Photo par Cléo Rénard

La litière occupe plusieurs rôles au sein de l’habitat. Le premier est d’ordre hygiénique. En effet, elle permet d’éviter la concentration d’urines en l’absorbant. L’abondance de bactéries, dues à la présence des excréments peut poser de nombreux problèmes de santé. Les octodons sont notamment sensibles aux pododermatites et infections sur la queue. L’accumulation d’urine, qui ramollit les tissus des coussinets avec une litière parfois trop dure, qui crée des plaies engendre ces infections1. D’autres litières, comme la perlite, assèchent la peau. Enfin, les plus poussiéreuses créeront des infections respiratoires aux dègues2.

Si la litière est hygiénique, elle joue un rôle important pour le bien-être des octodons! Son choix est loin d’être anodin, car elle a des impacts à long terme sur les performances physiques et mentales des animaux34.  En effet, elle permet au degu parfois de creuser, ou de s’aménager des nids. Il n’est pas rare de les voir fouiner la journée, à la recherche de graines tombées des gamelles. Tout cela contribue à occuper l’octodon dans ses tâches quotidiennes. Une litière où il est possible de fouiller est plus intéressante qu’une autre ayant juste un rôle hygiénique. 

De manière générale, il convient de privilégier les matériaux naturels, non poussiéreux, et composés de fibres longues. Les rats et les souris montrent une nette préférence pour la litière à longue fibre, afin de creuser et de se faire des terriers2.

Nettoyage et litière

La cage d’un animal doit être nettoyée régulièrement, afin d’éviter l’accumulation de bactéries. Les différentes litières ont un impact sur les bactéries présentes, sans pour autant que l’une d’entre elles se démarque, avec un effet bactéricide plus important5. Laver correctement la cage de ses rongeurs est indispensable pour la bonne santé des octodons et des humains. En effet, en plus de créer l’environnement parfait pour les bactéries, les urines dégagent de l’ammoniaque, substance irritante. Certaines litières absorbent beaucoup mieux l’humidité que d’autres. L’aération de la litière permet également une évaporation plus rapide de l’humidité. De manière générale, la cage doit être nettoyée toutes les semaines. Pour les animaux qui ont accès à de grandes quantités de litières, notamment pour creuser, les nettoyages peuvent être plus espacés. Cependant, il faut vérifier toutes les semaines l’état de la cage et des nids, et retirer tout élément humide. 

Octodon degus sur un rocher

Octodon degus sur un rocher

La plupart des litières sont compostables, et peuvent ainsi être récupérées plutôt que jetées. Chaque semaine, retirez l’ensemble de la litière, puis nettoyez avec de l’eau et du savon l’ensemble du bac. Les différents étages doivent également être nettoyés. Nous recommandons l’utilisation de savon noir (pur), non toxique6. Celui-ci est efficace pour nettoyer et n’est dangereux ni pour l’homme ni pour les octodons. Pour les zones encrassées, il est possible de verser du bicarbonate de soude et du vinaigre blanc. L’effet moussant du mélange permettra aux saletés incrustées de ressortir. Enfin, le vinaigre blanc est également un très bon déodorant pour la cage. Cependant, il ne se substitue pas au savon, car il n’a pas de propriétés lavant. 

Choix de la litière

On peut retrouver de nombreuses litières à l’achat, que ce soit en ligne ou dans les animaleries. Parmi ce large choix, certaines sont plus intéressantes que d’autres, notamment sur le taux d’absorption de l’humidité, ou de l’odeur. D’autres, au contraire, sont moins intéressantes, voire carrément toxiques.

Litières conseillées

Litière de lin
Litière de lin

Litière de lin

La litière de lin est un choix idéal pour les octodons. Le lin est naturellement peu traité, car c’est un plante qui n’attire que peu les insectes et pousse de manière très dense. Ainsi, en plus de proposer de longues fibres, elle ne représente aucun danger. La litière de lin absorbe très bien l’humidité et permet une bonne évacuation des odeurs. Enfin, elle permet la reproduction de comportements naturels, comme la construction de nids2. Elle peut être allergisante pour certains humains, il convient donc de la tester avant de l’utiliser au quotidien.

Litière de chanvre
Litière de chanvre

Litière de chanvre

À l’instar du lin, la litière de chanvre représente un choix parfait pour les octodons. Celui-ci ne nécessite aucun traitement de pesticides, ce qui permet d’éviter de s’exposer à des substances nocives. Composée de fibres denses et longues, elle absorbe aussi bien l’humidité que les odeurs. Elle permet alors la construction de nids et de terriers dans de bonnes conditions pour les octodons2. Elle peut être allergisante pour certains humains, il convient donc de la tester avant de l’utiliser au quotidien. Les tapis de chanvre sont pratiques pour couvrir les étages, mais doivent être utilisés avec précaution, car ils peuvent causer des problèmes digestifs (occlusion) si mangés. Cela dépend du comportement de vos petits compagnons.

Litière de coton
Litière de coton

Litière de coton

La litière de coton commence à s’imposer petit à petit sur le marché. Elle est intéressante notamment pour sa très bonne absorption de l’humidité, et est conseillée en cas de pododermatite1. Il s’agit de l’une des litières absorbant le mieux l’humidité et présentant ainsi des taux d’ammoniaque sous forme gazeuse quasi nulle. Elle est cependant moins facile à façonner pour les octodons, sans pour autant les empêcher de faire leur nid avec. Elle est également très douce pour leurs pattes.

Litière de pulpe de papier
Litière de pulpe de papier

Litière de pulpe de papier

À l’instar du coton, il s’agit d’une litière non toxique et très absorbante. La pulpe de papier retient bien les odeurs. Cependant, les octodons ne pourront pas forcément y creuser des terriers, même s’ils aimeront pouvoir la mettre dans leurs nids.

 

Litière végétale pour chat
Litière végétale

Litière végétale agglomérante

La litière végétale pour chat est une bonne alternative pour les animaux; très absorbante, elle permet de retirer très rapidement les zones humides, en s’agglomérant. Cependant, elle n’est pas idéale en tant que sol pour les dègues. En effet, selon sa forme, elle peut être assez dure, voire agressive, pour les pattes des animaux. De plus, les parties agglomérées n’absorbent plus une fois la litière mouillée. Cela peut créer ainsi des zones sales. Elle est à privilégier si les animaux n’ont pas accès à la litière dans leur cage, certains modèles pour furet ne laissant pas la possibilité aux animaux d’avoir une litière sous leurs pattes.

Litière de miscanthus
Litière de miscanthus

Litière de Miscanthus

La litière de miscanthus est notamment utilisée pour les cheveux. Elle absorbe bien l’urine et est composée de fibres longues, que les rongeurs préfèrent. 

 
 
Litière de granulés de paille
Litière de granulés de maïs

Litière de granulés de maïs

Comme pour la litière végétale, celle-ci est indiquée si les animaux ne marchent pas directement sur cette dernière. Cependant, son taux d’absorption est moyen, et elle est souvent malodorante rapidement.

 

 

Litières déconseillées

Litière de boulot ou de hêtre
Litière de hêtre

Litière de hêtre

Bien qu’elle ne soit pas toxique, la litière de boulot ou de hêtre réagit mal à l’humidité. L’urine n’est pas retenue et les odeurs ne sont pas neutralisées. Au quotidien, cette litière ne permet pas de maintenir une cage propre.

 
 
Litière de paille
Litière de paille

Litière de paille

Utiliser la paille sous sa forme de tiges est déconseillé pour les octodons. En effet, de par son manque d’absorption de l’urine, elle montre des taux de concentration d’ammoniaque élevés. De plus, certains animaux la consomment, même souillés, ce qui présente un risque pour la santé. Très peu hygiénique, elle ne permet pas d’éviter les odeurs. 

 
Litière de foin
Litière de foin

Litière de foin

Le foin, comme la paille, ne doit pas être utilisé comme litière. Il est naturel pour les Octodons degus d’en consommer au fil de la journée. Consommer du foin souillé nuit directement à la santé des rongeurs. Le foin ne permet pas de retenir l’humidité, et pourri rapidement, dégageant des odeurs désagréables rapidement. 

 
Litière minérale pour chat
Litière minérale

Litière minérale

La litière minérale pour chat ne doit pas être utilisée. En effet, si elle est efficace en tant que litière, son ingestion est dangereuse. La litière minérale n’est pas digérable, et ainsi, elle peut créer des occlusions intestinales, et ainsi à la mort des octodons.

 
Litière de copeaux de bois
Litière de copeaux de bois

Litière de copeaux de bois

Bien que la litière de copeaux de bois ne soit en réalité pas toxique7 pour les rongeurs, elle reste déconseillée. De par sa grande teneur en poussière, elle est irritante pour les poumons des animaux2. De plus, elle ne retient que mal l’humidité de l’urine.

 
Litière de cèdre rouge
Litière de cèdre rouge

Litière de cèdre rouge

Contrairement aux autres litières de copeaux, celles comprenant du cèdre rouge sont toxiques8 pour la plupart des animaux. Ce type de litière est à éviter pour les Octodons degus.

 
 
Litière parfumée

Enfin, quel que soit le type de litière, l’utilisation de parfums de synthèse est mauvaise pour la santé des octodons. En effet, ces substances sont souvent irritantes pour les poumons. De plus, les octodons sont capables de faire la différence entre les odeurs naturelles et artificielles9 et ont tendance à éviter ces dernières.

Les “sur-litière”

Sur litière

Sur-litière

Certaines enseignes proposent des “sur-litières”. Ces produits ne sont pas adaptés en tant que litières, mais peuvent tout à fait être utilisés en tant qu’enrichissements à l’occasion, afin de proposer des stimuli à ses animaux. Il est également possible de composer soi-même sa sur-litières, sans élément toxique.

 

Sources

  1. Influence of different types of bedding material on the prevalence of pododermatitis in rabbits[][]
  2. Preferences of mice and rats for types of bedding material[][][][][]
  3. The effects of bedding materials on learning and memory performance and texture preference in rats[]
  4. Properties of conventional and alternative bedding materials for dairy cattle[]
  5. Bacterial Counts Associated with Recycled Newspaper Bedding[]
  6. Discovering Black Soap: A Survey on the Attitudes and Practices of Black Soap Users[]
  7. Evaluation of perlite, wood shavings and corncobs for bedding material in rats[]
  8. High rat pup mortality attributed to the use of cedar-wood[]
  9. Early Olfactory Environment Influences Social Behaviour in Adult Octodon degus[]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *