Aller au contenu

Comment donner ou faire adopter ses octodons ?

Parfois, la situation actuelle ne permet pas de garder son octodon avec soi. Que ce soit une portée surprise, suite à un mauvais sexage, ou à un changement de situation personnel, il est toujours difficile de confier son animal à une nouvelle famille. Pour que cela se passe au mieux, vous trouverez dans cet article plusieurs conseils, ainsi que des coordonnées de refuge auxquels vous pouvez vous adresser.

Groupe d’octodons –
Marie Hale

Dans cet article, le mot abandon ne sera que peu utilisé. Pourquoi ? Car l'abandon, selon la définition du ministère de l'Agriculture française est : "[...] le fait de laisser un animal de compagnie sans soins, sans possibilité de s'alimenter ni de s'abreuver1." Cela ne correspond en réalité qu'à très peu de cas chez les octodons. La majorité des changements de propriétaire sont considérés comme des cessions ou de la vente. Il est tout à fait possible de céder son animal à une association (personne morale), la plupart des associations utilisent alors le terme "abandon" dans le sens de la cession de l'animal. Le mot abandon a une connotation très négative, mais parfois, pour le bien être de tous, il est nécessaire d'effectuer un abandon. Il est donc intéressant de s'interroger sur le sens de ce mot et de son implication pour le bien-être animal. L'abandon est d'ailleurs considéré comme un acte de maltraitance et est puni par la loi. La majorité des pays européens ont des lois et des définitions de l'abandon proches de la loi française2 3 4.

Pourquoi confier ses octodons à une nouvelle famille ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de faire le point sur les différentes raisons qui peuvent mener à la cession d’un animal. Certaines sont liées à des situations critiques, tandis que d’autres auraient pu être évitées avec plus de connaissances sur le sujet. Cependant, devoir céder un animal n’est pas toujours lié à une mauvaise gestion de l’animal en question. Les raisons qui mènent à l’abandon sont variées et complexes. Il est donc important de ne pas juger à la va-vite les demandes de prises en charge ou l’abandon des animaux.

Voici différentes raisons qui mènent à la cession d’un octodon : 

Jeune fille fuyant la guerre avec un Octodon degus

Jeune fille fuyant la guerre en Ukraine avec un Octodon degus – Richard Engel

  • Maladie / allergies : comme tout être biologique, l’être humain peut être atteint par des pathologies et parfois ne plus être en mesure de prendre en charge ses animaux, temporairement ou non. Ce facteur n’est malheureusement pas prévisible et est souvent un déchirement pour le propriétaire.
  • Changement de situation personnelle : de nombreux propriétaires, au cours de leur vie, auront des changements de situation personnelle qui pourront mener à la cession d’un animal, car certains facteurs vont empêcher le bon maintien des animaux au quotidien.
  • Déménagement : de très nombreux animaux sont abandonnés lors de déménagements, notamment parce que leur propriétaire n’a pas pris en compte leur place au sein du nouvel habitat ou n’organise pas correctement le transport de l’animal. Il convient également de noter que certains propriétaires ou agences refusent les animaux de compagnie. Ce motif d’abandon est pourtant facilement évitable avec tous les outils à dispositions de nos jours (transport animalier, informations sur le déplacement d’animaux, planification, …).
  • Décès du propriétaire : il arrive que lors du décès du propriétaire, personne ne soit en mesure de reprendre les animaux qui doivent alors trouver un nouveau foyer.
  • Coût de la vie : lors de l’augmentation du coût de la vie, certaines personnes n’ont plus possibilité de prendre en charge les besoins de leurs animaux. Le prix de la litière ainsi que de l’alimentation peut être important, mais c’est avant tout les interventions vétérinaires qui font monter les frais. Il convient de noter que le phénomène d’abandon de masse semble avoir commencé lors de la crise financière mondiale de 20075 et a été amplifié aux États-Unis d’Amérique lors de la crise des subprimes, qui a obligé de nombreuses personnes à déménager dans des logements où les animaux étaient interdits6.
  • Catastrophe climatique : les catastrophes climatiques peuvent également mener à l’abandon plus ou moins volontaire de l’animal. En effet, lors d’incendies, d’inondations ou de tempêtes, les déplacements de populations ne permettent pas toujours de prendre avec soi ses animaux, surtout s’ils sont en cage.
  • L’animal “cadeau” : offert à quelqu’un qui n’a pas la possibilité de le garder ou n’en a pas envie. L’animal en lui-même ne doit pas être un cadeau, ou il convient d’en parler longuement avant, avec toutes les implications que cela engendre.
  • Autre : de nombreuses autres raisons peuvent être évoquées. On retiendra parmi celles-ci la guerre, qui bien qu’elle parait lointaine dans certains pays, peut encore toucher de nombreuses personnes. 
  • Mauvaise compréhension des besoins de l’animal : la majorité des abandons, notamment pour les lapins et les rongeurs sont liés à une mauvaise compréhension de l’espèce. De nombreux NACs sont achetés par des familles pour les enfants, sans prendre en compte le besoin d’espace, le comportement et le besoin physiologique de l’espèce possédée. Chez les octodons, on peut noter par exemple le fait qu’il puisse mordre facilement lors des manipulations, mais aussi qu’il a besoin de cages aussi grandes que celles pour des furets. De plus, l’octodon n’est pas nécessaire un animal qui aime les câlins et il a besoin de sa tranquillité et de pouvoir avoir une vie sociale active avec ses congénères. Le stress généré par des manipulations forcées, mais aussi un bruit trop conséquent peut mener à des problèmes de comportement importants.
  • Problème de comportement / nuisances sonores : les problèmes de comportement sont récurrents chez l’octodon et peuvent engendrer d’importantes nuisances sonores. En effet, l’une des stéréotypies les plus répandues chez l’octodon est le mordillement parfois incessant des barreaux qui peut subvenir autant le jour que la nuit. Si la cage est placée dans un lieu de vie ou proche d’une chambre, cela peut devenir très vite une nuisance importante.
  • Dangerosité de l’animal : cette situation reste rare chez l’octodon, mais il arrive parfois que la dangerosité d’un animal mène à son abandon, notamment lors de morsures répétées par exemple.
  • Illustration par ly_boo

    Portée surprise : l’une des causes les plus communes chez l’octodon est le mauvais sexage des individus lors d’un achat, ou l’achat d’une femelle en gestation. Cela mène à une ou plusieurs portées surprises, qu’il convient de gérer rapidement pour éviter une reproduction incontrôlée. 

  • Reproduction non contrôlée : il s’agit d’un phénomène assez commun chez les chats, lapins et rongeurs, à cause de leur temps de gestation court. L’octodon ayant une gestation longue, il est plus difficile de se retrouver avec un groupe hors de contrôle. Cependant, on commence à observer de plus en plus de sauvetages de plus de 10, voire 20 octodons provenant d’un même foyer. On peut également retrouver cela chez les personnes atteintes du syndrome de Noé7.
  • Décès d’un octodon : enfin, l’une des causes de cession commune chez l’octodon est liée au mythe de la dépression systématique de ce dernier suite à la perte d’un compagnon. Il convient de noter que cela est faux et que la grande majorité des animaux survivent très bien à la perte de leur compagnon. Pour en savoir plus sur ce sujet : Peut-on avoir un octodon solitaire ?

 

Comment trouver un nouveau foyer et à qui confier ses octodons ?

Une fois la décision prise, il est important de prendre en compte plusieurs paramètres pour le bien-être des octodons. En effet, céder ses octodons ne se fait pas au premier venu, car ils risquent de tomber dans une famille qui ne connait pas ou mal l’espèce et être abandonnés de nouveau en quelques mois. De plus, il est important de noter que trouver de nouveaux propriétaires est un processus parfois long. Certaines situations doivent être gérées dans l’urgence et pour éviter que l’animal ne soit relâché dans la nature, il faut s’adresser aux bonnes personnes.

Si vous souhaitez céder un ou plusieurs animaux, notamment si vous vous trouvez dans une situation urgente, nous vous conseillons de vous tourner vers des refuges et associations avant de rechercher des particuliers.

Abandonner dans un refuge / une association

Fichier:Logo de la SPA (France).png — WikipédiaLes refuges et associations sont en première ligne pour récupérer des animaux. Si vous souhaitez y déposer des octodons, notez que certaines structures demandent une compensation financière pour le dépôt d’animaux.

SPA / Refuges locaux

Associations de protections des rongeurs :

Vous êtes une association et souhaitez ajouter votre lien sur cet article ? Contactez nous par mail : octodons.lesite@gmail.com - Pays et régions francophones uniquement.

Trouver un nouveau foyer chez un particulier

Bébés octodons degus à l’âge de 5 jours.

Si, après avoir contacté plusieurs refuges et associations dans votre entourage vous n’avez toujours pas réussi à placer vos animaux, vous pouvez essayer de les placer chez des particuliers. Cependant, il est nécessaire de porter une attention toute particulière aux futurs propriétaires. Voici quelques conseils pour que la cession se passe au mieux.

  • Mettez un prix minimum : même si vous préférez donner, cela éloigne les propriétaires de reptiles ou les personnes récupérant les animaux à tout-va.
  • Demandez une photo de la future cage : pour être certain que celle-ci soit adaptée aux besoins des animaux.
  • Vérifiez leurs connaissances sur les octodons : entretien, alimentation, reproduction, etc….
  • Vérifiez s’ils ont d’autres animaux à la maison : si c’est le cas, il convient d’éviter le moindre contact entre les prédateurs potentiels (chiens, chats, furets, …) et les octodons.

Si les personnes connaissent l’espèce et vous semblent responsables, alors cela devrait bien fonctionner. Notez cependant qu’il est toujours possible de tomber sur une mauvaise surprise. Malheureusement, il s’agit d’un risque qui se présente à chaque adoption. Notez aussi que les nouveaux propriétaires sont dans leurs droits de ne pas vous donner de nouvelles si vous passez par des particuliers.

Pour déposer vos annonces, il existe plusieurs solutions : 

  • Groupes / réseaux locaux : groupe Facebook de votre commune, petites annonces de votre mairie, ….
  • Cabinet vétérinaire : certains cabinets vétérinaires répertorient les propositions de dons.
  • Site de petites annonces en ligne : attention aux risques accrus d’arnaque / de propriétaire de reptiles.
  • Petites annonces : à déposer dans les commerces.
  • Groupes de dons d’animaux : de nombreux groupes (Facebook entre autres) proposent la mise en ligne de petites annonces d’adoption. 
Notre site web vous recommande le groupe Facebook "Octodons à l'adoption", qui répertorie les annonces d'octodons disponibles à l'adoption. Ce groupe est uniquement dédié aux petites annoncent d'adoption d'Octodons degus.

Source

  1. La lutte contre l'abandon des animaux de compagnie - France[]
  2. Loi du 27 juin 2018 sur la protection des animaux. - Luxembourg[]
  3. Loi relative à la protection et au bien-être des animaux - Belgique[]
  4. Loi fédérale sur la protection des animaux (LPA) - Suisse[]
  5. Animal welfare crisis unfolds in Germany as refuges deluged[]
  6. Foreclosures slam doors on pets, too[]
  7. Syndrome de Noé ou collectionneurs d’animaux[]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *