Aller au contenu

La stérilisation / castration de l’octodon

La stérilisation ou castration de l’Octodon degus est employée pour limiter la reproduction de ce rongeur. Il s’agit de la suppression de la capacité reproductive souvent de manière chirurgicale et définitive. La castration est maintenant répandue pour les mâles afin de réguler certains comportements agressifs entre mâles, notamment en présence de femelle. Il existe différents avantages, mais aussi inconvénients à prendre en compte avant de faire stériliser un octodon1

Certaines photographies de cet article peuvent contenir des images de maladies/blessures qui peuvent heurter la sensibilité du public. Toutes ces images sont cachées et ne peuvent être vues qu'en cliquant sur la balise spoiler descriptive. Il est possible de lire l'article entièrement sans être confronté à ces images.

Avantages et inconvénients de la stérilisation/castration de l’octodon

Avant de prendre une décision en ce qui concerne cet acte médical sur un octodon, il convient de s’informer correctement sur les avantages et inconvénients que peut présenter la stérilisation d’un octodon. Il est également nécessaire d’en parler avec son vétérinaire afin de valider son choix avec un professionnel.

Illustration par ly_boo

Avantages de la stérilisation

  • Prévention de la reproduction entre octodons : l’avantage principal de la stérilisation est l’arrêt de la reproduction. Cela permet d’éviter ainsi les portées non désirées, ainsi que la gestion des gestations et des bébés, souvent difficile à placer.
  • Réduction des comportements agressifs : la stérilisation peut aider à réduire les comportements agressifs, surtout chez les mâles. Les mâles stérilisés sont généralement moins enclins aux conflits territoriaux et agressions liées à la recherche de femelles.
  • Meilleure compatibilité sociale : les mâles stérilisés s’entendent souvent mieux avec leurs congénères, facilitant ainsi la cohabitation en groupe et minimisant les conflits.
  • Élimination des risques de gestation : pour les femelles, la stérilisation élimine les risques liés à la gestation et à la mise bas. Cela peut être crucial pour leur santé et leur bien-être, car l’octodon a jusqu’à 50% de chance de recommencer un cycle œstral dans la semaine qui suit sa mise bas2 (en captivité).
  • Prévention de certaines maladies : la stérilisation peut réduire le risque de certaines maladies reproductives, telles que les infections utérines chez les femelles ou certains cancers.

Inconvénients de la stérilisation

  • Anesthésie et risques associés : la stérilisation requiert une anesthésie générale, ce qui comporte toujours des risques surtout pour de petits rongeurs tels que les Octodons degus.
  • Changement de comportement : la stérilisation peut entraîner des changements de comportement en raison des fluctuations hormonales. Ces changements peuvent être temporaires ou non.
  • Effets sur la croissance et le développement : la stérilisation précoce chez les jeunes octodons peut impacter leur croissance, leur développement et même leur comportement à l’âge adulte. Son développement cérébral ainsi que son cycle circadien peuvent être altérés, ce qui peut avoir des conséquences néfastes sur la santé au long terme de l’octodon.
  • Prise de poids : les octodons mâles ont une certaine tendance à prendre du poids suite à une castration. Pour leur santé, il conviendra alors de bien contrôler leur alimentation et de ne pas les laisser dépasser 300g.
  • Chirurgie irréversible : la stérilisation est une procédure irréversible. Une fois les organes reproducteurs retirés ou l’ablation réalisés, il est impossible de revenir en arrière.
  • Stress lié à la procédure : la chirurgie et la période de récupération après la stérilisation peuvent être stressantes pour les octodons, influençant ainsi leur bien-être général. Cependant, il s’agit d’un état souvent très temporaire.
  • Besoin d’un vétérinaire expérimenté : la stérilisation de petits rongeurs comme les Octodons degus nécessite l’expertise d’un vétérinaire expérimenté dans ce domaine, connaissant les spécificités de l’espèce.
L'Octodon degus ne devient adulte qu'à l'âge de 53 à 55 semaines, soit après un peu plus d'un an3. Faire stériliser son animal avant l'âge d'un an peut impacter sa croissance physique et mentale, notamment en stoppant son développement cérébral et ses fonctions circadiennes. Cela peut avoir un impact néfaste à long terme sur la santé de l'animal. Nous ne recommandons la stérilisation/castration qu'à la fin de cette période.

Méthodes de stérilisation

Femelle

La stérilisation de la femelle octodon est un acte qui reste rare, car l’opération est souvent plus lourde et complexe que chez le mâle4. Elle est souvent réalisée en traitement de certaines pathologies comme le cancer
Une des méthodes décrites est l’incision ventrale de la ligne médiane depuis l’ombilic jusqu’à un point situé au niveau du centre de l’orifice iléal. Le tractus intestinal est volumineux et une rétraction douce du cæcum à l’aide de coton-tige stérile et humidifié permet d’identifier l’utérus. La procédure se déroule ensuite comme pour les mammifères domestiques, bien que l’utilisation de clips de ligature facilite l’hémostase du pédicule ovarien et réduit la durée de l’opération. Le col de l’utérus peut être ligaturé à l’aide d’une ligature transfixiante et tous les sites de ligature doivent être soigneusement contrôlés pour vérifier l’absence d’hémorragie avant la fermeture de la paroi corporelle, des tissus sous-cutanés et de la peau en trois couches.

⚠️Stérilisation d'une femelle⚠️

Mâle

La castration du mâle est un acte chirurgical moins lourd que pour la femelle5. La plastie préputiale bilatérale est le plus souvent utilisée pour la castration. Une légère pression sur l’abdomen caudal place les testicules en position inguinale et des incisions sont pratiquées sur chaque testicule. Le tissu adipeux peut être abondant et une dissection minutieuse est nécessaire pour visualiser le testicule. Il est également possible d’utiliser une approche abdominale, avec une incision abdominale unique sur la ligne médiane pour accéder aux deux testicules dans l’abdomen. Les attaches caudales sont disséquées et les testicules peuvent être extériorisés et le cordon spermatique ligaturé. L’abdomen est fermé en trois couches comme pour l’ovariohystérectomie6.

⚠️Castration d'un mâle⚠️

Soins postopératoires

Il convient de suivre à la lettre les recommandations de son vétérinaire pour les soins postopératoires. Généralement, les animaux sont placés sous anti-inflammatoires ou antidouleur pour quelques jours. La cage doit être nettoyée quotidiennement pour éviter les risques d’infection et le sable retiré pendant quelques jours pour éviter son accumulation sur la plaie.

Il faut également tenir compte du fait que les mâles qui viennent d’être castrés peuvent encore avoir des spermatozoïdes viables dans leur organisme pendant plusieurs jours/semaines après l’opération. Il est nécessaire d’attendre un minimum de 10-15 jours avant de placer le mâle avec une femelle, bien qu’à ce jour, aucune étude ne permet de déterminer en combien de temps l’octodon présente de l’azoospermie.

Jeunes octodons en train de téter leur mère
Jeunes octodons en train de téter leur mère

Conclusion

La stérilisation ou la castration chez l’octodon tend à se démocratiser chez les vétérinaires afin d’éviter les portées entre animaux. Il s’agit d’un acte chirurgical qui peut aussi être effectué en traitement d’un problème de santé. Il convient de prendre le temps d’en parler avec un vétérinaire compétent afin de prendre la décision finale. L’opération n’est jamais sans risque, mais les groupes d’octodons avec un mâle et quelques femelles sont souvent plus stables.

Sources

  1. La stérilisation des rongeurs : étude rétrospective au moyen d’un questionnaire[]
  2. Husbandry and Breeding in the Octodon degu (Molina 1782)[]
  3. Pubertal development of sex differences in circadian function: an animal model[]
  4. Successful Management of a Case of Pregnancy Failure in a Degu (Octodon degus)[]
  5. Ferrets, Rabbits and Rodents : Clinical Medicine and Surgery[]
  6. EVALUATION OF ORCHIECTOMY AND OVARIECTOMY SURGICAL TECHNIQUES IN DEGUS (OCTODON DEGUS)[]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *