Aller au contenu

La gamelle, utile pour l’octodon ?

La gamelle est devenue un accessoire presque indispensable dans l’aménagement d’une cage pour octodon. Cependant, il est intéressant de se poser la question de son intérêt, notamment en captivité. 

Octodon degus à l’heure du thé – Photo par Dwayne

La gamelle

La gamelle est un accessoire, souvent de forme arrondie, qui permet de contenir la nourriture de l’octodon. Celle-ci peut être plus ou moins profonde et permet à l’animal de trouver une source alimentaire à un emplacement donné. Dans certains cas, elle permet également d’éviter que l’animal souille sa nourriture, notamment avec de l’urine.

Limites de l’utilisation de la gamelle chez l’octodon

La gamelle n’est pas indispensable pour l’octodon, son utilisation est même non adaptée à l’espèce. En effet, l’octodon passe dans la nature environ 45%1 de son temps actif (c’est à dire en dehors du terrier) à rechercher de la nourriture. Cela représente au total presque 3h20 par jour à se déplacer et fouiner pour s’alimenter. En captivité, la gamelle ne permet pas la reproduction du schéma de recherche alimentaire.

Octodon degus nourri avec une friandise – Photo par JoBa Photography

De plus, l’utilisation de ma gamelle, tout comme le nourrissage à heure fixe a tendance à exacerber les comportements stéréotypés et le stress induit par la distribution de nourriture2.

Enfin, la gamelle peut être source de conflits dans un groupe d’octodons. Il s’agit pour les rongeurs de défendre un point alimentaire souvent très fourni, ce qui peut causer des bagarres violentes.

Ne plus utiliser de gamelle

Il est tout à fait possible de ne plus utiliser de gamelle. Cela est même bénéfique pour l’octodon et lui permettra de s’occuper plus longuement en journée. Il s’agit d’un enrichissement intéressant, qui peut être couplé avec l’utilisation de casse-tête pour rendre la recherche alimentaire encore plus complexe.

La question de l’hygiène est toutefois indispensable à gérer lorsque l’on décide de se passer de gamelles. En effet, en distribuant la nourriture dans toute la cage, celle-ci peut être souillée pour les octodons. Cependant, en limitant la quantité de nourriture distribuée (l’octodon n’a besoin que de manger 20g par jour, hors foin), cela permet à l’octodon de finir sa ration. Et ainsi, de ne pas laisser de la nourriture non consommée qui pourrait être souillée. Enfin, en ce qui concerne la nourriture fraîche, celle-ci doit être retirée dans les 12h à 24h après la distribution.

Octodon degus mangeant dans une grande gamelle - Photo par BernieCB

Octodon degus mangeant dans une grande gamelle – Photo par BernieCB

Conclusion

Retirer la gamelle de l’octodon permet ainsi de remettre en place un comportement de recherche alimentaire, qui occupe la majorité du temps de l’octodon à l’état sauvage. Cela permet également de limiter certains comportements stéréotypés, voire de les stopper entièrement, comme pour le “barbering” (arrachage de poils).

La gamelle n’est pas un accessoire indispensable, il s’agit même d’un accessoire pouvant créer des troubles ou des problèmes d’ententes au sein des groupes d’Octodons degus.

Sources

  1. Seasonal Changes in the Time Budget of Degus, Octodon degus[]
  2. Les stéréotypies des animaux élevés en captivité : étude bibliographique[]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :